samedi 12 novembre 2011

DEAD STEELMILL s/t 7" (1990)


Groupe originaire de Chicago, actif de la fin 80 au debut des 90's.
Pas beaucoup d'infos!!!
Ce 7" sorti sur Underdog Records semble être une des rares production vinylique de ce groupe (un titre aussi sur la compile "Achtung Chicago!" aux côtés d'Apocalypse Hoboken et Screeching Weasel).
Paraitrait que le groupe se reforme de temps en temps pour donner quelques concerts...
Pour le reste, ce sont 7 titres de Punk/Hardcore destroy, mélodiques, et furax à la fois!
Une bien chouette galette pour ce groupe passé un peu inaperçu!

enjoy

vendredi 4 novembre 2011

SEPARATION s/t 10" (1998)


...Après leur split 7" avec Serene, retour sur ce trio sxe d'Umea (capitale européenne du hardcore?) en Suède.
Sur ce 10" sorti sur Phyte Rec on retrouve 10 titres en 11 minutes de hardcore rapide, hurlé comme si la fin du monde était proche et servi par de très bon textes.
Comme sur leur précédent effort, la touche Rock'n'Roll est toujours bien présente (écoutes l'excellent "Pleased, comfortable and satisfied?"!!) et aère un peu l'ensemble.
Après leur split en 1999, le guitariste rejoindra le chanteur de Refused pour former les plus garage-punk The (International) Noise Conspiracy.
"Instead of thinking for ourselves we tend to do as everyone else"

enjoy

mardi 1 novembre 2011

7 SECONDS / KILL YOUR IDOLS Split 7" (2004)


...Sortie de 2004 sur Side One Dummy pour les vétérans de Reno qui envoient 2 titres de hardcore speed et mélo.
Le père Kevin est en forme; évolution musicale logique (pourquoi refaire ce qui a été fait en 1980?).
Moi, ça me plait! Y'a un petit côté Youth Brigade (période "To Sell The Truth")...ça le fait!
De l'autre côté les New-Yorkais de KYI et toujours leur excellent mix de NYHC avec la petite touche Negative Approach de rigueur.
1 point partout à la mi-temps!

enjoy

dimanche 30 octobre 2011

7 SECONDS Dedicated To Hardcore 7" (bootleg 2007)


7" bootleg pour ce groupe bien connu de Reno.
Ici ce sont les démos de 1980 qui ressortent en EP. Principalement la "Drastic Measures" démo.
Pochette photocpiée, insert avec interview, quelques notes sur ces enregistrements,...
Le son est pas mauvais, même si ça pue le rip MP3 à plein nez!
Musicalement on est encore loin de l'excellent "The Crew" tout en speed et mélodies. L'ambiance est à mi-chemin entre punk UK et Oi! (à l'image de la pochette?).
Y'a même un petit côté Sham 69 par moment!
La moitié des titres sont chantés par Dim Menace, l'autre moitié par Kevin Second.
Après, ben, ça reste un disque pour les fans (ceux qui ne connaissent pas, jettez-vous sur "The Crew"!)

enjoy

lundi 24 octobre 2011

The MISFITS Return Of The Fly (1987) - Bootleg 1991


...Originellement sorti en 1987, ce EP est la version bootleg de 1991 en picture disc tiré à 777 exemplaires!
Sur la face A, l'excellent "Return Of The Fly" tiré d'un show radio à Boston de 1978.
Sur la face B, 2 titres, "Cough/Cool" et "She"; les 2 titres de leur 1er 7" enregistré en 1977. Versions "étranges" puisqu'il n'y a pas de guitare, mais un clavier qui confère à ces 2 titres un côté Doors!
Un 7" qui a fait sensation en son temps puisqu'il contenait un inédit qui, à lui seul justifie ce 7"

enjoy

jeudi 13 octobre 2011

WHITE FLAG T Is For 20 LP (2002)


Retour sur les "Beatles du punk" pour cette compilation qui couvre 20 ans d'activisme musical.
Des titres tirés d'albums ou de compiles, des faces B de singles, des reprises (Cheap Trick, Kate Bush, The Bangles, The Saints, The Jam, Blue Öyster Cult), un titre inédit ("Song For Dee Dee") en hommage à...).
Comme souvent il y a à boire et à manger!
D'excellents morceaux punk/hardcore ou pop-punk côtoient quelques morceaux plus limites (le très/trop hard-rock FM "A Moment Of Silence").
Après, ben, ce peut être un (bon) moyen de découvrir ce groupe de L.A. De mon côté, je m'en retourne m'écouter leur "Benefit For Cats"!
"Rage Against The Machine Are Capitalist Phonies"

enjoy

dimanche 2 octobre 2011

SLOPPY SECONDS Destroyed (1989)-20th Anniversary Edition 2LP (2009)


Probablement le seul groupe à pouvoir rivaliser avec Poison Idea niveau poids!
Premier album de ce groupe d'Indianapolis, produit par Paul Mahern, et c'est un classique.
16 titres de PopPunk rapide et mélodique qui emprunte aussi bien aux Ramones qu'aux Misfits. Des tubes à la pelle: "I Don't Wanna Be An Homosexual", "Come Back Traci", "The Horror Of Party Beach", "Jani Is A Nazi", "I Want'Em Dead",...et j'en passe.
Des lyrics certes pas très fins, mais bien marrants quand même.
La pochette est une excellente pastiche de l'album "Destroyer" de KISS.
Cette réédition propose 10 titres bonus, enregistrés entre 1985 et 1989; des démos, lives, versions alternatives.
All-time classic!

enjoy

vendredi 30 septembre 2011

V/A Black Brittle Frisbee LP (1987)


Petite vieillerie compilée par Paul Mahern (Zero Boys, Datura Seeds) et proposant 7 groupes originaires d'Indianapolis.
Jot, funk-core quelque part entre les premiers Red Hot et Beefeater en plus hardcore.
Modern Vending, proposent 3 titres que j'aime beaucoup. Une sorte de hardcore mid-tempo avec des influences post-punk. Excellent.
Suivent Bramble Grit pour un hardcore plus experimental, avec une petite touche DC pas dégueu!
Datura Seeds, j'en ai parlé dans le précédent post, c'est le groupe de Paul Mahern après Zero Boys. Excellent PopPunk.
Sloppy Seconds, faut-ils les présenter? 3 titres de PopPunk ramonesque plein d'humour!
Right To Left, eux, envoient 2 titres entre PopCore et IndieRock. Ca passe pas mal ma fois.
Enfin Mikes House pour 3 titres étranges. Rock avec clavier, et un petit côté Devo par moment.
En tout cas, un chouette panel de la scène d'Indianapolis de la fin des années 80.

enjoy

mardi 27 septembre 2011

DATURA SEEDS S&P' 69 7" (1991)


Un groupe un peu tombé dans les oubliettes de l'histoire!
Datura Seeds nous viennent d'Indianapolis et on y (re)trouve au chant un certain Paul Mahern.
Le Paul Mahern des Zero Boys.
Par contre ne vous attendez pas à un nouveau "Vicious Circle"!
Non! Datura Seeds nous envoient ici 2 titres entre IndieRock pêchu et PopCore, remplis d'énergie et de bonnes mélodies.
Un excellent 7"!!

enjoy

dimanche 25 septembre 2011

FILLER No Aims No Desires 7" (1989)


Second EP de ce groupe anglais et première production du label Pigboy (responsable, entre autre, des méfaits sonores de Fudge Tunnel ou Headbutt).
4 titres supplémentaires, toujours aussi noisy et mélodique.
L'ombre de Rites Of Spring plane toujours sur ce disque!
"I've no desires & I've got no aims at all."

enjoy

samedi 24 septembre 2011

FILLER M.Y.H.C. 7" (1988)


Chouette groupe anglais de la fin 80's/début 90's qui a sorti une poignée de 7".
Filler jouait un punk hardcore nerveux, très noisy mais mélodique.
Ça me rappelle un peu la scène de DC du milieu des 80's.
Et comme je ne suis pas à une comparaison incertaine prête, je rapprocherais Filler d'un croisement entre Rites Of Spring et Marginal Man.
Tu vois ce que je veux dire?

enjoy

vendredi 23 septembre 2011

GOOD RIDDANCE / ILL REPUTE It's Only Fun Till Someone Gets Hurt! split 7" (1997)


...Et un dernier pour la route!
Good Riddance délivrent une fois de plus 2 bombes punk/hardcore alliant mélodies et rage. Ecoutes "Lame Duck Arsenal" et tu m'en diras des nouvelles!
Sur la face B, ce sont les californiens d'Ill Repute qui s'y collent cette fois-ci. Malheureusement ceux-ci s'éloignent de leur excellent What Happens Next LP et s'orientent de plus en plus vers quelque chose de plus...mélodique (avec la petite pointe ska de rigueur sur "Roots").
Un dernier mot pour dire que Fat Wreck a sorti une compile de la plupart des titres de Good Riddance issus de leurs splits avec Ignite, Kill Your Idols, Ill Repute et Ensign. Y'a moyen de la choper sur No Punks In K-Town.

enjoy

mercredi 21 septembre 2011

GOOD RIDDANCE / RELIANCE split 7" (1996)


De retour sur Little Deputy Rec, le label d'origine.
2 nouveaux titres pour Good Riddance, et le cul toujours coincé entre 2 chaises: punk véloce et mélodique ("Remember When") et hardcore plus old school (l'excellent "Flew").
Reliance viennent aussi de Santa Cruz, et balancent 2 bombes punk/hardcore à 2 voix, que l'on pourrait rapprocher de 46 Shorts. Et sur ce coup-ci ce sont eux qui ont ma préférence!

enjoy

mardi 20 septembre 2011

GOOD RIDDANCE Decoy 7" (1995)


Figure incontournable de la scène straight-edge californienne, plus proche de Propagandhi, que de la plupart des autres groupes signés sur Fat Wreck, Good Riddance mettent nettement en avant un coté politique, au même titre que Sick Of It All (qui fait d’ ailleurs parti de leurs influences, comme Ensign et Ignite).
Rien à dire, ce EP démarre sur des chapeaux de roues.
Résolument hardcore ou plus punk-rock, Good Riddance marie le punk mélo et le hardcore avec une telle dextérité que certains morceaux semblent inclassables!
Fameux!

enjoy

lundi 19 septembre 2011

GOOD RIDDANCE Gidget 7" (1993)


Premier 7" pour ce groupe bien connu de Santa Cruz.
Excellent punk/hardcore rapide et mélodique.
Le chant est rapide, agressif, certains lyrics sont repris en chœur par le groupe (ce qui donne un ton old school à certains morceaux), les accords de grattes sont exécutés avec rapidité et la basse suit le rythme en soutien.
Les textes sont également loin d’être mauvais, ce qui est vraiment appréciable de la part d’un tel groupe.
Tout bon!

enjoy

dimanche 18 septembre 2011

GRAY MATTER s/t 2x7" (1991)


Dischord 58,5
Sorti 6 ans après le MLP "Take It Back", ce double EP est une coprod entre WGNS Rec et Dischord bien sûr.
Seulement 4 titres, mais quels titres!
Un poil moins énervés que sur le MLP, mais l'ensemble se révèle être une bombe de DC Core mélodique, intelligent et émotionnel.
Beautiful music for hardcore people!

enjoy

mercredi 14 septembre 2011

RETISONIC La Semilla Del Diablo 7" (2003)


Le nouveau groupe de Jason Farell après le split de Bluetip et un déménagement sur New York.
3 titres sur ce EP, 3 covers: "The Hellion/Electric Eye" de Judas Priest, "State Violence State Control" et "Religion Instigate" de Discharge.
Le tout à la sauce post-hardcore, pas si éloigné de Bluetip.
Éclectique au niveau de la reprise et excellent!

enjoy

samedi 10 septembre 2011

KARATE In The Fishtank #12 LP (2005)



NoMeansNo, Snuff, Tortoise, The Ex, June Of 44, Sonic Youth, Motorpsycho, ou Isis sont quelques-uns des groupes ayant déjà marqué la série “In The Fishtank”, ce studio accueillant un ou plusieurs combos simultanément pour y enregistrer le résultat de deux jours passés en son sein.
Quand on connaît le talent de Karaté, partagé entre rock et jazz, il n’est pas étonnant qu’ils aient, eux aussi, été conviés. Et comme pour marquer le coup, le trio a été forcé de ne pas faire comme tout le monde.
Oui, on connaît les problèmes d’audition de Geoff Farina qui a contraint de mettre fin à la carrière de Karaté, on ne savait pas, par contre, qu’ils avaient débuté ce jour-là, et qu’ils lui permettraient de rendre ce douzième volume de la série différent.
Comme amoindrie, la formation décide donc, au lieu de se lancer dans d’interminables sessions d’improvisation inconfortables, de reprendre quelques titres, très critiques envers les Etats Unis, empruntés à d’autres artistes. Mais on n’a pas là de simples reprises, car tout ce qui passe entre les mains de Karaté s’imprègne de sa patte, de ce jeu de guitare reconnaissable, et de ce chant de crooner si délicat. Du coup, qu’il s’agisse de Billy Holiday, Bob Dylan, Mark Hollis, Beefeater ou les Minutemen, on a vraiment l’impression de se voir offrir là huit nouveaux titres d’un Karaté revenu à son époque rock, celle où les mélodies tiraient facilement les larmes.
Une sensation qu’on retrouve incontestablement sur les superbes “Strange Fruit” et “Tears Of Rage”, les deux titres les plus calmes de ce disque. Car le reste renvoie aux deux premiers albums de Karaté, à un temps où l’énergie n’étaient pas comptée (ça sonne même punk rock sur “Bob Dylan Wrote Propaganda Songs”), et que le groove officiait déjà ("This Ain’t No Picnic", "Need a Job").
Karaté n’est plus, mais a laissé assez de testaments comme celui-ci derrière lui pour qu’il ne tombe jamais dans l’oubli.
Une pièce indispensable de sa discographie?

enjoy

vendredi 22 juillet 2011

STUPID AMERICANZ Lost Cause 7" (1991)


Première production du label House O'Pain.
Stupid Americanz était un groupe Punk/Hardcore de Nashville, et comptait en son sein un futur Teen Idols.
Musicalement, imagine un bon mix de furie et de mélodies à la early Bad Religion.
Par contre à la place de textes engagés ou politisés, Stupid Americanz causent de zombies ou de bières!
Ca reste quand même du tout bon!

enjoy

mardi 5 juillet 2011

ACHEBORN Tuesday Is Dead LP (1999)


Tout le monde se rappelle leur "Demon Love" 7" ? Et leur split 7" avec Systral ?
Et bien ils ont encore progressé depuis..!
C'est André, leur chanteur, qui s'occupe de l' artwork; il n'arrête pas de concevoir des pochettes sublimes et s'était aussi chargé du visuel de Man Vs Humanity par exemple.
Son travail est une fois encore très soigné : fer rouillé, os, chair, épines. C'est très joli.
Musicalement, ouch!, la claque que je me suis prise au Luxembourg en découvrant ces nouveaux morceaux. A tel point que je me suis jeté sur leur stand pour me procurer ce "Tuesday Is Dead". Et pourtant je n'accroch(ais)e que très peu aux 7".
Va savoir! C'est peut-être leurs bonnes gueules et le sourire qui va avec!
Ben ouais, quand je vois des personnes qui jouent une musique aussi violente et malsaine que ça, en plus avec le sourire, ça m'intrigue!
Ça joue mortel carré maintenant, dans un esprit Bremen (bien que le groupe soit de Munster), mais avec une sorte de concept derrière le disque, un peu comme le dernier Refused.
L'ensemble du disque semble avoir été vachement réfléchi.
D'autres moments de l'album m'ont rappelé Nick Cave, peut être le côté piano-bar dépressif…
Quant aux textes, c'est Henry Rollins qu'ils évoquent.
Je t'accorde que Acheborn s'écarte largement du cadre.
Attends-toi quand même à une déferlante de colère, de douleur, de speed et de lourdeur!
Intense et ravageur à la fois.
A chacun sa trajectoire!

enjoy

vendredi 24 juin 2011

ART OF FALLING Extending Behind This Shape MLP (2004)


MLP 5 titres pour cette formation suisse.
Quelque part entre le HxC de Neurosis et le post-rock de Mogwai.
Un MLP dérangé et dérangeant, mélodiquement prenant et dissonant à souhait: riff lourd et pesant, ambiance lente et dépressive.
Mur de son, hurlements désespérés, explosion d'agressivité doublée de la puissance destructrice des guitares, riffs émo, tempos appuyés aux mille ambiances en pleine montée, chant gonflé d’expressions douloureuses, ambiance lancinante qui se casse par des boucles s’enchaînant les unes aux autres.
Détresse émotionnelle profonde!
Art Of Falling pourrait réconcilier sur un même album les amateurs de post-rock/métal mélodique et inventif d'une part, et les inconditionnels de grosse claque hardcore d'autre part.
Du travail propre, net et sans bavure!

enjoy

mardi 21 juin 2011

The COALFIELD Transmitter LP (2002)


Tiens! J'ai envie de les comparer à Snapcase car rares sont les groupes qui peuvent mélanger l'énergie pure et les émotions magnifiques et mélancoliques tout au long d'un album.
Ce combo allemand lorgne également vers des influences allant de Refused à Dillinger Escape Plan en passant par Botch, Nine ou Breach.
Le tout en gardant une identité propre.
La pochette au design un peu futuriste vaut le coup également.
Dés le premier morceau “Fall Time”, The Coalflied annonce la couleur avec son chant hurlé posé sur un mur de guitare et une rythmique carton.
Si les mélodies vocales apparaissant quand même sur quelques breaks, on ne peut pas dire que le groupe joue sur l’accroche mélodieuse; pourtant il réussit à capter l’attention grâce à des structures surprenantes (”Magneto”) ou des passages audacieux influant sur l’ambiance et l’intensité de sa musique (”No Compassion”).
On trouve très souvent aussi des utilisations de sonorités électro qui accentuent à merveille leurs compos.
A vrai dire, ce groupe peut tout faire sans jamais s'égarer et je pense que l'on peut parler d'originalité pour The Coalfield.
On trouve une certaine complexité subtile dans chaque structure.
Les rythmiques et l'utilisation de sonorités un peu "sucrées" donnent un côté dansant à certaines chansons, voire même un peu rock'n'roll, synonymes de bouffée d’air frais dans cet ouragan hardcore!
Un album que je trouve surprenant par sa maturité et sa richesse.
Ces allemand ont sorti leur "Shape Of Punk To Come"!

enjoy

samedi 18 juin 2011

The CABLE CAR THEORY Fables And Fictions Of The Human Condition MLP (2003)


Affublé d'une belle pochette très arty, dans l'esprit émo, ce MLP des New-yorkais de Cable Car Theory semble suivre le sillage d'un Boy Sets Fire, partant d'une base radicalement hardcore, tendance métal chaotique, pour inclure des plages carrément plus mélodiques, posées, et tout juste écorchées par des riffs bien aiguisés.
Ca me fait carrément penser au "In Chrysalis" qu'avait pu sortir Boy Sets Fire justement!
La voix se rapproche du parfait juste milieu entre Hot Water Music (”The Mahdi And The Masses”) et Boy Sets Fire (”How To Break Orbit And Thwart A Muse”), alors que le son, en général, tente de flirter entre celui de Fugazi et celui Unbroken.
Les textes sont, eux, beaucoup plus sombres que la musique puisque le frontman, se considérant tel un misanthrope (ou un rêveur positif), affirme s’inspirer de sujets aussi divers que la perte ou l’espoir et dresse un bilan politique, mais aussi général, de la scène hardcore new yorkaise.
Un des groupes les plus honnêtes et les plus intègres de la scène New-yorkaise?
En tout cas du tout bon musicalement et textuellement!

enjoy

dimanche 12 juin 2011

Where Is My Mind? - A Tribute To The Pixies CD (1999)


Yeah!
Avant même d'avoir écouté cette compile (juste le fait l'avoir vu trainer dans les bacs d'un disquaire), rien que de voir les groupes qui y figuraient, et ben je m'étais déjà fait dessus!!
Il faut dire que Samiam, Promise Ring, The Get Up Kids, Sense Field, Far, Weezer,...sur la même compile, et qui reprennent les Pixies en plus, il y a de quoi ne plus contrôler ses sphincters!!
Un peu de calme!! Remets toi de tes émotions!
Ca démarre avec Eve 6 qui reprend "Allison" en acoustique. Très Réussi.
Ensuite, les Get Up Kids avec un "Alec Eiffel" efficace mais un peu trop proche de l'original pour réellement convaincre.
Et c'est le gros problème de ce tribute. Les morceaux sont presque tous des copies carbone des originaux.
Mais rassures-toi, on est quand même loin d'atteindre le niveau catastrophique de certaines autres tributes.
En fait, il n'y a qu'un seul morceau qui soit vraiment limite, c'est (malheureusement?) celui de Samiam ("Here Comes Your Man"), pure copie. Jusque dans le souffle des amplis!
Superdrag et Local H s'en sortent un peu mieux, mais ce n'est pas encore ça (avec, respectivement, "Wave Of Mutilation" et "Tame").
Weezer, Promise Ring, Weston et Sense Field ne doivent leur salut au fait que même sur une reprise, aussi scolaire soit-elle, on les reconnait dès la première note.
Tiens, un peu plus d'originalité chez The Siren Six! (chouette version de "The Holiday Song"), Teen Heroes et Braid (qui glissent au milieu de leur "Trompe Le Monde" le dialogue qui précède "I'm Amazed" sur "Come On Pilgrim").
Les choses commencent à devenir réellement intéressantes avec Nada Surf (très bon "Where Is My Mind?") et surtout Far qui s'approprie "Monkey Gone To Heaven" avec une classe In-Cro-Yable!
Reste Reel Big Fish avec une version dance des campings de "Gigantic" qui navigue, selon l'humeur, entre le pitoyable et...le pitoyable!
Au final, une compile certes pas vraiment indispensable (à réserver avant tout aux fans?), mais tout de même sympathique.

enjoy

mardi 7 juin 2011

CONGRESS Angry With the Sun LP (1998)


S'il y a bien un groupe qui a fusionné parfaitement le NYHC et le Death, c'est bien Congress.
J'ai apprécié "Euridium" et "Blackened Persistance"; "The Other Cheek" m'avait moins convaincu.
Avant même de l'entendre, en découvrant les nouveaux titres sur scène, j'étais sûr que j'adorerai le nouveau! (rétrospectivement bien sûr!).
"Angry With The Sun" est un autre grand disque. Inspiré. Sombre.
Je l'ai écouté à donf! Et pourtant je ne suis pas très inspiré par ce label qu'est Good Life!
Je trouve qu'il flotte sur ce disque un parfum de sincérité et de puissance, c'est indescriptible.
Je crois vraiment que ces gars-là sont un exemple pour nous tous.
Je ne veux pas dire par là qu'on devrait tous porter des frocs bien plus étroits, mais qu'on devrait s'inspirer de leur force et de leur humilité.
Les textes sont au poil, comme d'hab. Très engagés dans le combat HxC en général et straight en particulier.
Ils sont même tous accompagnés d'une petite note explicative afin de permettre aux petits jeunes (et aux autres) la bonne compréhension de la démarche de ce groupe.
Démarche qui mêle éthique et musique dans un soucis révolutionnaire.
Rien que ça.

enjoy

samedi 4 juin 2011

DIDDLY SQUAT s/t 7" (1988)


Groupe originaire de l'état de Washington, Diddly Squat se forme en 1984 et n'aura finalement qu'une discographie très modeste.
2 démos (respectivement sorties en 1986 et 1987) ainsi que cet unique EP sorti sur le label canadien Kil-Tel Records.
On trouve sur ce 7" 4 titres de hardcore/crossover plutôt bien joués, divers, complexes ce qu'il faut, le tout avec une bonne pêche!
C'est bien rapide dans l'ensemble et les riffs sont excellents.
J'aime beaucoup le son de la guitare; certains plans sont carrément "métal", mais sans le son qui và avec!
Après leur séparation, le bassiste et le batteur ont formé Christ On A Crutch et le chanteur, Aspirin Feast.
Et quelques années plus tard, le bassiste a joué dans 2 groupes mainstream assez connus : Sunny Day Real Estate et Foo Fighters. Comme quoi!

enjoy

dimanche 29 mai 2011

KABAL / UNDERGROUND SOCIETY split 7" (1999)


Diabolik Rec 011
Réunir un groupe rap et un groupe hardcore sur un split m'a toujours paru être une très bonne idée.
Le problème, c'est qu'Underground Society est quand même loin d'être l'équivalent hardcore de ce qu'est Kabal pour le rap!
Pour ceux/celles qui ne connaissent pas UxS (fameux!!), ils évoluent dans un style proche de celui des premiers Indecision avec un petit je-ne-sais-quoi de 25 Ta Life en (encore) plus métal.
Les Rennais reprennent le flambeau de Stormcore avec le même genre de textes clichés, néanmoins servi par une bonne production (on peut pas tout avoir!).
En ce qui concerne Kabal, s'ils ressortent un (le?) meilleur morceau de leur excellent album "État D'Âme", cela n'en fait pas un inédit.
A posséder quand même pour la "beauté" de l'objet?...A moins que vous ne soyez fan d'Underground Society? (dans ce cas je ne peux plus rien pour vous...allez, je déconne!).

enjoy

vendredi 27 mai 2011

PROBLEM CHILDREN The Future Of The World Is Up To Us LP (1986)


Nouveau modeste complément à l'excellent post de Steph/Rad Party concernant ce groupe canadien.
Il manquait donc l'album de 1986, le voici!
D'ailleurs j'ouvre une parenthèse pour remercier Steph/Rad Party et JMarc/Jolicoeur/PNMT pour leurs récents posts (Yes le LP de Libido Boyz qu'il me manquait!!!); j'ai l'impression d'être débordé ces derniers temps, et en plus de tourner au ralenti! En tout cas un grand merci à vous messieurs!
Revenons donc à Problem Children.
Sorti en 1986, ce LP contient 13 titres enregistrés entre 1984 et 1986.
Ces titres naviguent entre Hardcore/Punk et Hardcore mid-tempo plus mélodiques (l'excellent et grisant "Nobody Wins").
Problem Children n'hésite pas à puiser ses influences Reggae/Punk chez les Ruts, voire même Angelic Upstarts je trouve("The Future Is Now", "Powertrip").
Allez, un album peut-être pas si courant, et pourtant bien plaisant!

enjoy

mercredi 25 mai 2011

DIET OF WORMS Aren't You Hungry 7" (1990)


Groupe originaire de l'Oklahoma formé en 1983, Diet Of Worms n'aurait produit en tout et pour tout qu'une seule démo, enregistrée en 1984.
Et il aura fallu attendre 1990 qu'un obscure label allemand (Old World Records) exhume la-dite démo!
OK tu me diras.
C'est le lot de kilomètre de groupe punk ou hardcore que d'avoir une existence aussi brève et de n'avoir finalement rien sorti.
Tout juste fait quelques concerts!
N'empêche ces 6 titres ne manquent pas de charme!
Hardcore comme on pouvait en faire en 1984!
Un bon côté noisy/garage dans le son, et le tour est joué!
A (re)découvrir?

enjoy

lundi 23 mai 2011

The MIDDLE CLASS Out Of Vogue (1978) 2008 Reissue


Frontier Rec a eu la bonne idée de ressortir ce EP du groupe de LA, qui peut être considéré comme le premier disque de hardcore (au moins de proto-hardcore).
Si! Si! Je t'assure!
4 titres enregistré en 1978, en moins de 5min de punk rapide & intense.
Un classique? Je ne sais pas!
En tout cas ce 7" est une vraie "bombe"!

enjoy

mercredi 18 mai 2011

OFF! First Four EPs 4x7" (2010)


Keith Morris (Circle Jerks, Black Flag), malgré une activité musicale en dents-de-scie ces dernières années, n’a jamais vraiment quitté le navire.
La preuve, à l’âge de 55 ans, et alors que beaucoup d’autres plus jeunes que lui en sont déjà à plusieurs résurrections, il jette de nouvelles forces dans Off!
Monté de toutes pièces en compagnie de Dimitri Coats (Burning Brides),
Steven Shane McDonald (Redd Kross), et Mario Rubalcaba (Rocket From The Crypt, Hot Snakes…), et né fin 2009, Off! sort un an plus tard “First Four EPs” qui, comme son titre l’indique, regroupe les seize titres déjà composés par le groupe, jusque-là disponibles sur quatre Eps.
En une toute petite vingtaine de minutes pour boucler l’affaire, Morris revient là ou tout a commencé.
C’est-à-dire au hardcore classique et originel.
L’urgence est intacte. Dans le son comme dans les compos.
Off! sonne brut, et ce “Four First Eps” laisserait presque même échapper un peu de l’air moite et malodorant du studio.
Enregistré en deux jours, en live mais en studio, cette bourrasque punk hardcore est old school. Sur le fond comme sur la forme, de la pochette dessinée par Raymond Pettibon, à l’hommage rendu à Jeffrey Lee Pierce de Gun Club. Comme si le temps s’était arrêté au milieu des eighties!
Off! aligne quelques titres (”Black Thoughts”, l’excellent “I Don’t Belong”, “Upside Down”, “Crawl” pour n'en citer que quelques uns) qui ne manqueront pas d’offrir une revigorante séance de rajeunissement à ces nostalgiques (dont je fais partie) qui pensait que le temps allait définitivement avoir raison des bonnes choses.
Il est grand temps de se décapsuler une bière et de se rouler une clope.
La musique peut offrir une éternelle jeunesse!

enjoy

lundi 16 mai 2011

KNIFEDANCE Wolf Hour LP (1989)


Un groupe de Cleaveland, Ohio.
10 titres de Punk/Hardcore un brin métal.
Quelques influences PunkRock à la Stooges par moments.
Les textes sont sombres et violents.
Une ambiances Hatecore par moment aussi.
Et une voix qui vire vite à l'hystérie.
...Puissant!

enjoy

samedi 14 mai 2011

SCEPTICAL CONFIDENCE s/t 7" (1989)


Unique EP de ce groupe de Düsseldorf, après une démo que j'avais beaucoup aimé en son temps.
Bien sûr cette démo est dispo sur PNMT.
4 titres sur ce EP, dont "Love Song" déjà présente sur la dite démo.
Ici, le tempo a ralenti (et encore que), la petite touche métal a quasiment disparue, mais les mélodies sont toujours bien présentes!
Étrangement, avec du recul c'est "Colors In My Mind", titre le moins rapide et le plus long qui a ma préférence!...Va savoir!
Un EP a prendre avec beaucoup de recul. Agréable moment de nostalgie mais pas transcendant!
Et puis,...ne les confondons pas avec Mental Disturbance!!

enjoy

mardi 10 mai 2011

BAD YODELERS I Wonder...LP (1989)


Bad Yodelers était un groupe de Salt Lake City où officiait au chant Terrance D.H. (The Stench).
Cet album sonne comme un étrange croisement de hardcore et de métal.
Si tu préfères, les gars de Bad Yodelers n'ont pas hésité une seule seconde à piquer des plans chez Metallica (voire Onslaught): riffs, double pédale,...!
Et pourtant le résultat est pas mauvais.
On y décèle pas mal de mélodies à la ALL (d'ailleurs Karl Alvarez signe le texte de "One By One"), ainsi que des influences émocore aussi bien dans les textes que dans la zik ("I Wonder", "Grow" qui me font penser à ce qu'avait pu faire Eversor à leur débuts).
Alors d'accord, la voix s'avère au final assez pénible. Elle manque de...
Et pourtant cet album, lui, ne manque pas de charme!
Par contre la photo du gars en sandalettes/chaussettes à l'arrière de la pochette, ça c'est autre chose!!

enjoy

samedi 7 mai 2011

FUDGE TUNNEL s/t 7" (1989)


Le constat est simple : avec un son aussi lourd impossible de passer pour des punks!
Originaire de Notthingham et fondé autour d'Alex Newport (futur Nailbomb et futur producteur d'entre autres Samiam, At The Drive-In,...), Fudge Tunnel le joue fort, le joue parfois violent, mais surtout Fudge Tunnel le joue vraiment lourd au possible!
L'originalité du groupe réside dans une section rythmique tour à tour nerveuse et hypnotique, un son de guitare massif et puissant et un sens de l'humour teinté d'ironie.
On est encore bien loin des 2 albums sortis sur Earrache et qui apporteront au groupe une reconnaissance plus...internationale.
Et pourtant, sur ce premier jet (sorti sur Pigboy) la guitare est sidérurgique & hypnotique, la basse bastonne sec et la batterie joue raide, à l'économie, implacablement métronomique.
Un EP à ranger aux côtes de Big Black et autres Swans.

enjoy

mardi 26 avril 2011

APARTMENT 3G Double Whoosher 2x7" (1995)


Anciennement Mule, ce groupe de Portland a changé de nom car il y avait déjà un groupe du même patronyme à Detroit.
On retrouve dans Apt3G Chris Tense et Dean Johnson (ex Poison Idea).
Ce "Double Whoosher", enregistré l'été 1995 pour 800$ est plus Punk et plus mélodique que l'album "Punk Machine", ou que Mule.
Justement, le petit côté Poison Idea de leur débuts a complètement disparu ici.
Cela reste du Punk/Hardcore puissant et mélodique, tout en restant bien rapide.
Les mélodies sont, une fois encore, bien fichues, avec de bons choeurs.
Je leur trouve un petit côté All Day, tout en gardant une touche personnelle.
Pour amateurs de mélodies et de vitesse??

enjoy

lundi 25 avril 2011

HUNGER FARM no title 7" (1990)


Le deuxième EP (ou est-ce finalement le premier?) de ce trio californien, sorti sur Nemesis Rec.
L'artwork est toujours aussi sobre.
Musicalement, même constat que le précedent EP. 4 titres de hardcore puissant et mélodique.
Ca navigue encore entre DC Core et Mélodicore.
Les morceaux sont bien fichus et les mélodies font toujours aussi mouche!
Je trouve que le côté PostPunk est un peu plus mis en avant, et cela ne me déplait pas du tout!
Parfait complément du premier EP!

enjoy

dimanche 24 avril 2011

HUNGER FARM s/t 7" (1990)


Premier EP (ou est-ce le 2ème? - après celui sur Nemesis Rec?) pour ce trio de Long Beach, enregistré en juillet 1989.
Je ne sais pas si ce groupe à marqué les mémoire, en tout cas il aurait largement pu.
Hunger Farm envoient ici 6 titres de hardcore, assez mémorable dans l'ensemble, qui naviguent entre DC Core et SoCal PopPunk.
C'est puissant, les mélodies sont accrocheuses et font mouche!.
Les titres sont maitrisés, les choeurs judicieusement placés et...j'adore la voix!
De plus, le groupe n'hésite pas à inclure quelques influences PostPunk du meilleur effet pour un résultat fort sympathique qui rappelle une version un peu plus dure de Jawbreaker.

enjoy

vendredi 22 avril 2011

LYLE s/t LP (1991)


...Premier album solo de Tom Lyle (ex-Government Issue), qui, à l'instar d'un Rikk Agnew, tient tous les instruments sauf la batterie!
Bon, il ne faut surtout pas s'attendre à du G.I., même si Jay Robbins vient pousser la chansonnette ("Satisfaction Guaranteed", "Run To Higher Ground"), et que Peter Moffett tient la batterie sur quelques titres.
Cet album est un excellent mix de Punk, Rock et Indus...Et ça fonctionne!
Ce LP s'ouvre sur le très DC Pop Punk "Run To Higher Ground", titre le plus mélodique.
La guitare sonne, et la basse aussi!
Sur 5 des 10 titres on a le droit à une boite à rythmes. Perso je ne suis pas fan!
Et pourtant des morceaux comme "Take Me Back There", "Here He Comes" ou encore l'excellent "Venom Strike" en jettent carrément dans le genre IndusPunk, accompagnés de samples.
Ce premier album se clôt par une cover de Joy Division ("These Days").
Autant j'ai beaucoup de mal avec le deuxième LP, autant je trouve celui-ci très réussi.
Au risque de me répéter, on est quand même bien loin de Government Issue!
En tout cas, un album que j'aime beaucoup!!

enjoy

mardi 19 avril 2011

WHITE FLAG Feeding Frenzy LP (1986)


Premier album live pour ces californiens, enregistré durant leur tournée de 1985 à différents endroits (CBGB's NYC, Philadelphie, Phoenix, Long Beach,...), et accessoirement dernier album avec Al Bum.
Toujours le même constat avec White Flag, il y a à boire et à manger!
Sûr qu'ils ne sont pas passés inaperçus à L.A. début 80, avec leur humour et leur cynisme!
Plusieurs reprises ponctuent ce LP: KISS, Blue Öyster Cult, Black Sabbath, Golden Earring. Peut-être trop à mon goût.
Les autres titres étant tirés de leurs deux premiers LPs.
La troisième face, elle, rassemble 4 nouveaux titres, toujours dans cette veine punk/hardcore LA Style!
N'oubliant pas que des membres de Bangles, Social Distortion, Bad Religion, Redd Kross, Germs et Adolescents, pour n'en nommer que quelques uns, ont fait partie de "l'aventure" White Flag.
D'ailleurs l'insert présente les membres du groupe sur la période 1980-1986, histoire de ne pas se perdre dans ces changement incessants!
"To achieve immortality...Like The Beatles...Taking one's self far too seriously..."

enjoy

samedi 16 avril 2011

V/A 500 Years Of Genocide 2x7" (1993)


"A commemoration for the indigenous people of Amerikkka"
Première production du label allemand Per Koro (en coprod avec Peacy Rec.)
Ce double EP rassemble 6 groupes (pour 11 titres) enregistrés live à la Kulturfabrik, Esch s/Alzette, Luxembourg, le 25 octobre 1992.
Une compile en soutien au mouvement "Mohawk Nation".
Premier bon point, j'y étais! Comme souvent au concerts à la Kulturfabrik, qui était quand même le lieu de rassemblement des punks du Nord-Est de la France, du Luxembourg (forcément!), de la Belgique, voire de l'Allemagne.
On retrouve donc sur ces skeuds Downcast, en tournée en Europe, accompagné de Kent Mc Clard, pour 1 seul de titre. Mais quel titre! Hardcore mid-tempo, puissant et agressif.
Wounded Knee, groupe luxembourgeois, envoient 2 titres de hardcore puissants.
Suivent Truth Against Tradition, groupe allemand. Hardcore bien puissant aussi, et carrément bien foutus!!
Les allemands d'Abolition (futurs Stack), ça avait été ma "claque" de la soirée. Excellent hardcore qui lorgne vers Infest par moment. Puissant, sauvage, une voix féminine complète le chant de Bernd qui, soit dit en passant, rappelle franchement Yuppicide!
No More (futurs Subway Arts/Petrograd) avec l'ami Diff au chant. C'est carrément moins "mélodique" que leurs futurs groupes. 2 titres de hardcore rapide, hurlés avec conviction pour ce groupe d'activistes hyperactifs.
Enfin P.R.A.C.H. (Pour Révolutionner Alternativement Chaque Humain) de Thionville dont ces 2 titres constituent leur unique trace vinylique. C'était le groupe de l'ami Diabolo, skateur bien connu (Team Skate Pro HardCore Session, Flow Team France des Trucks Independent, président de l'APCS,...) et de son frère Anymal. C'était aussi le premier concert avec Déborah au chant. 2 titres de hardcore, crust par moment, avec vocaux mixtes, qui rappellent franchement leur compères de Coexist.
Une très, très bonne compile!...

enjoy

mercredi 13 avril 2011

GO! Existence - Musings On The Need To Be LP (1995)


Version LP qui reprend 4 7"EP de ce groupe New-Yorkais, à savoir:
- There Is No Man 7" (1991)
- Why Suffer? 7" (1990)
- Your Power Means Nothing 7" (1990)
- And The Time Is Now... 7" (1989)
Ansi que 4 titres tirés de la démo The Word Is Go! (1989)
Ce qui nous fait 46 titres (en moins de 39min!) de hardcore speed, énergique, puissant, et divers.
Au moins Go! prouve que quantité peux rimer avec qualité!
Au risque de me répéter les textes sont engagés et certains sont traités avec humour.
eXXXcellent!

enjoy

mardi 12 avril 2011

GO! Reactive 7" (2006)


...Le même groupe 16 ans plus tard!
Nul doute que ce 7"EP sonne plus...mature!
Il n'empêche que sont 14 titres de Hardcore/NYHC (bien que l'adresse de Mike BS soit à San José, Californie!) toujours aussi rapides et puissants.
L'intelligence est toujours de la partie, les textes sont toujours aussi bien écrits et Go! n'a toujours pas perdu sa petite touche d'humour occasionnelle.
"Pro-Gay, Feminist, Anti-Violence, Racial Equality, Environmental Awareness, Animal Conservation."

enjoy

lundi 11 avril 2011

GO! Root Canal flexi7" (1990)


Flexi EP live pour ce groupe New-Yorkais à l'attitude aux antipodes de la scène macho/NY.
Sur la face A on trouve 7 titres enregistrés live at WFMU 21/06/1990 avec un assez bon son (dont une très bonne reprise d'"Electricity" d'OMD).
Sur la face B, ce sont 6 titres enregistré live at ABC No Rio 14/04/1990; le son est un peu meilleur.
Comme d'habitude avec Go!, on a droit à du très bon hardcore rapide et puissant, assez divers finalement.
Les textes sont plutôt intelligemment bien écrits, et en plus ils ont de l'humour!
Bien sûr on trouve Mike Bullshit au chant!

enjoy

samedi 9 avril 2011

DROWNING NATION Thrown To The Wolves 7" (2003)


...Y'a des disques comme ça qui trainent dans un coin, et fatalement il faut que t'en parles!
Ce 7", je ne sais pas d'où il vient!
Je veux dire, je n'ai pas le souvenir de l'avoir ramené d'un concert, ni de l'avoir acheté sur une distro quelconque. Ça arrive encore que je reçoive des disques de temps en temps, mais de qui?.....
Bref, ce que je peux dire c'est qu'à la vue de la date de sortie de celui-ci, j'ai du le poser sur la pile de disques en stand-by!! Ben ouais! J'ai des piles de bouquins en stand-by, des piles de BDs en stand-by, et des piles de skeuds en stand-by.
Pour les livres et les BDs, c'est généralement par manque de temps; les skeuds, ben, comme je l'avais dis à propos du post sur The Youths, je suis frileux concernant les trucs plus récents, alors que je suis sûr de passer à côté de groupes excellents! Mais qu'est-ce que tu veux?? Je ne vais pas me refaire à mon âge!!
Drowning Nation viennent de Finlande. Bon! Quand tu sais ça, tu t'apprêtes déjà à ressortir ton vieux cuir clouté sur lequel tu as peint un énorme Terveet Kädet dans le dos!
Que nenni!
Tu te retrouves avec 9 titres en moins de 9 minutes de Hardcore/Punk joués à fond la caisse, comme si la fin du monde arrivait! La CLAQUE!
Le son de basse est terrible, la batterie assure. Les textes traitent de corruption, de la guerre,...
Le chanteur à l'air super vénère et la deuxième voix qui appuie certains refrains par moment, confère à ce hardcore un petit côté crust vraiement terrible! Je serais mauvaise langue, je dirais que si Extreme Noise Terror avaient su jouer de leur instruments, sur du bon matos, et s'étaient mis au hardcore plutôt qu'au bruit, ça aurait pu donner ce EP!
Mention spéciale au titre "Drowning Nation" qui distille tout au long de ses 2 minutes, un ambiance, eun tension des plus...dramatique!
"No rights, no dignity in this society"

enjoy

vendredi 8 avril 2011

THE GEARS Rockin' At Ground Zero LP (1980)


La réédition sur Bacchus/Dionysus de ce classique de 1980, agrémenté du 7" "Let's Go To The Beach" sorti en 1979 (accessoirement tiré à 400 exemplaires).
The Gears se sont formés en 1978 à Los Angeles, et balancent un excellent Punk'77 mélodique, dont voici l'intégrale!
Cet album est un concentré de hits!
Même si la base est très PunkRock , The Gears n'hésitent pas à inclure quelques influences Surf ("Let's Go To The Beach"), Rockabilly/Punkabilly ("Elks Lodge Blues", "Rockin' At Ground Zero", "Keep Movin'"), R'n'R 50's ("Darlin' Baby"), voire pré-Hardcore façon Ramones ("Heartbeat Baby", "Don't Be Afraid To Pogo", "I Smoke Dope").
Ce LP reste une pièce maîtresse du Punk ricain, bourré de tubes.
Un Classique!

enjoy

mardi 5 avril 2011

X-MIST COLLECTION: SPERMBIRDS/WALTER ELF/SKEEZICKS LP (1988)


Ce LP reprend en fait 2 7"Ep's originellement sortis sur X-Mist Rec en 1986 et épuisés depuis bien longtemps.
A savoir le split 7" Spermbirds/Walter Elf ainsi que le 7" "There's A Charlie Brown In Everyone Of Us" de Skeezicks.
On y trouve donc 3 titres de hardcore pour Spermbirds. C'est bien foutu, le rythme est soutenu et les textes sont plutôt drôles.
Ce sont 2 titres plus punk pour Walter 11. Le chant est en allemand, c'est mélodique, y a un petit côté pop et un coup de trompette par-ci, par-là!...moi j'adore!
Concernant le 7" de Skeezicks, ce sont 7 titres de hardcore rapide et mémorable. Les textes sont engagés mais écrits avec humour.
Comme le label est gentil, on a droit en prime à 4 titres (2 pour pour Spermbirds, un pour les autres) live enregistrés en 1985 et 1987 (pour Skeezicks), dont un mémorable "Bier Right Here" par Spermbirds. (Je dis mémorable, c'est juste pour le "Staright Edge Sux" qui précède le morceau,repris par le public. Ma préférence va largement au très deutschpunk "Provinz" de Walter 11!).
CULTE!!

enjoy

samedi 2 avril 2011

TONY ADOLESCENT And The FLOWER LEPERDS Dirges In The Dark LP (1988)


Triple X Rec.
Sorti après une poignée de 7" sur Mystic Rec, le groupe s'adjoint au chant Tony Adolescent AKA Tony Cadena AKA Tony Relex AKA Tony Montana, etc...(ex-Adolescents, ADZ, White Flag,...).
12 titres de LA Punk avec une grosse touche rock/métal.
D'ailleurs ça sonnerait peut-être plus métal que hardcore! Mais pas dégueu!
On y trouve une reprise du "Muscle Of Love" d'Alice Cooper et je trouve que ça situe bien l'ambiance.
On y décèle aussi quelques plans goth/punk qui le font carrément.
Immagine si Alice Cooper avait joué avec Undead ou 45 Grave??
En tout cas moi j'adore!

enjoy

mercredi 30 mars 2011

DAYGLO ABORTIONS Feed US.A. Fetus LP (1985)


Réédition 2007 sur Unrest Rec/God Rec pour ces canadiens.
Sur la première face, on trouve le LP "Feed US.A. Fetus", soient 10 titres, originellement sorti en 1985, et agrémenté d'un titre supplémentaire "Ronald McRaygun".
La première chose qui saute aux oreille, c'est le son.
ENORME!
Heavy sans le métal!!
D'une puissance incroyable!
Restent donc 11 titres de hardcore brillant!
Sur la deuxième face, ce sont 11 (des 14) titres du LP "Out Of The Womb" sorti lui, en 1981.
Dommage d'avoir négligé les 3 morceaux manquants; mais peut-être que c'est le format vinyle qui veut ça.
Le son est à peine moins énorme, mais ce sont quand même 11 (très bons) titres de punk hardcore super bien joués, toujours bien puissants.
Le seul bémol vient des textes, et ce, pour les 2 faces!
En effet, ceux-ci sont d'une stupidité incroyable. J'espère pour eux que c'est du second degré, car ça pourrait filer de l'urticaire!
Pour situer un peu la "bétise" des textes, je rapprocherais de Agent Orange -les hollandais!
Dommage, car le punk hardcore de Dayglo Abortions, reste un monument de puissance. Très entrainant, très bien joué.
Le chanteur (qui se fait appeler The Cretin) est incroyable; les quelques choeurs sont placés avec parcimonie.
Vraiment EXCELLENT!!!

enjoy

mardi 29 mars 2011

REFLEX FROM PAIN Black & White 7" (1983)


Originellement sorti sur Death Threat Rec en 1983, celui-ci est la réédition sortie en 1991 sur le label allemand Bitzcore; spécialement remixé et remasterisé pour l'occasion.
Reflex From Pain viennent du Connecticut, et le bassiste et le batteur rejoindront plus tard 76% Uncertain et seront de la partie Shelter.
D'ailleur Ray Cappo a fait un tour chez Reflex From Pain. Il existe apparement un flexi contenant les démos de 1983 avec (soi-disant) Ray Cappo au chant!
En attendant, cette réédition s'accompagne, en plus des 6 titres d'origines, de 4 titres supplémentaires.
Reflex From Pain délivre un Hardcore légèrement typé NY, sans le côté chiant du truc (j'entends par là, le côté métal/brutal - mais, hé! on est en 1983!).
Ça navigue du mid-tempo à des titres franchement plus rapides.
Y'a de l'énergie à revendre, c'est assez puissant, les vocaux sont agréables (tout en sonnant assez en "colère"), et en plus les textes sont bien fichus!
Un obscure groupe à (re)découvrir?

enjoy